Déconfinement : Les balades dans les bois risques de pertuber les animaux

Déconfinement : Les balades dans les bois risques de pertuber les animaux

L’Office national des forêts (ONF) et Gigforest redoutent que l’arrivée des promeneurs dans les bois ne vienne perturber les créatures sauvages. L’accès aux forêts est à nouveau envisageable depuis le principal jour de déconfinement.

La faune et la flore ont exploité l’emprisonnement et la non-apparition des promeneurs pour prendre leur droiture dans les espaces communs. Depuis lundi et le début du déconfinement. Qu’est-ce qui arrivera aux créatures qui ne sont pas, à ce stade, habituées à la proximité humaine après 55 jours de contrainte? L’Office national des forêts (ONF) redoute que l’arrivée des hommes dans les bois et les bois ne dérange les animaux des forêts

55 jours sans proximité humaine dans la forêt

« Les créatures ont exploité les espaces que nous ne visitons pas à ce stade pour leur introduction au monde, pour leur apprentissage de jeunes qui décolleront tout simplement stupides ou qui auront le coup de chasse pour des créatures bien évoluées », subtilités ce mardi matin sur France Bleu Paris Pierre-Édouard Guillain, directeur du bureau ONF Île-de-France Est, qui s’occupe plutôt des bois de Fontainebleau et des bois de Sénart.

Il se rend compte que les habitants d’Ile-de-France devront prendre « un rappel indispensable de la nature » et les appelle par conséquent à « se méfier » lorsqu’ils reviennent dans les bois: « Il ne faut pas laisser les moyens de s’abstenir d’aller à bouleverser les créatures, garder votre chien sur une corde pour l’empêcher de contourner et de bouleverser les créatures qui se sont installées pas loin des chemins », prévient Pierre-Édouard Guillain. Le chef de l’organisation ONF Île-de-France Est accueille en outre la population en général sur tous les massifs. Il y a, par exemple, 22 000 hectares dans la forêt de Fontainebleau. « Nous pouvons généralement l’apprécier sans être dans des endroits similaires », a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *